Nous utilisons des cookies qui nous permettent d’analyser les visites de façon anonyme et de vous apporter la meilleure expérience possible sur notre site Web. En continuant de naviguer sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies.

Pour plus d’informations, veuillez consulter la section Cookies de notre Politique de confidentialité.

X

Vous ou vos ROUGEURS ?

Que voyez-vous quand vous vous regardez dans le miroir ? Vous ou vos rougeurs au visage ?

Bien sûr, le reflet il est habituel vôtre, mais si vous souffrez de rougeurs au visage, il n’est pas inhabituel de se focaliser uniquement sur les ROUGEURS. Parfois, on peut avoir l’impression que les ROUGEURS ont leur propre personnalité et qu’elle est assez forte :

C’est la première chose que je vois le matin.

J’en ai marre d’avoir des rougeurs.

IntroÇa vous dit quelque chose ? Si c’est le cas, vous êtes au bon endroit. Ce site Web a été créé pour aider les personnes comme vous à mieux contrôler leurs rougeurs au visage, en expliquant et en explorant de nouvelles manières efficaces pour agir contre les ROUGEURS.

Vous trouverez ici beaucoup d’informations, dont des vidéos relatives aux expériences d’autres personnes, un guide présentant les questions à poser à votre professionnel de santé et des conseils honnêtes sur les traitements. En gros, tout ce que vous avez besoin de savoir pour commencer à voir moins de rougeurs et plus de VOUS.

Découvrez que les rougeurs au visage sont plus courantes que l’on pourrait croire :

Vous pensez être la seule personne qui souffre de rougeurs au visage ? Détrompez-vous. Une recherche rapide sur internet vous montrera que c’est une maladie qui affecte (et inquiète) plus de personnes que vous ne le pensez.

Infographic

Le profil de patient le plus courant est par exemple une femme de quarante-trois ans à la peau claire, avec des antécédents familiaux de cette maladie. Mais en réalité, les rougeurs au visage affectent tout type de personnes.

Mais où sont les autres personnes affectées ? Pourquoi ne les rencontrez-vous pas plus souvent dans la rue ou au restaurant près de chez vous ? Eh bien, il y a de nombreuses explications possibles à cela. L’une d’elles est que 21 % des personnes atteintes évitent le contact avec autrui ou annulent des rendez-vousà cause de leur problème de peau.

Une autre possibilité, c’est que de nombreux patients ont réussi à trouver des stratégies efficaces (comme celles décrites sur ce site Web) pour gérer leur maladie.

Cliquez ici pour découvrir comment certaines personnes voient moins de ROUGEURS et plus d’elles-mêmes.

Et si vous craignez que les rougeurs au visage n’affectent votre humeur :

Un ami et moi-même sommes allés visiter de nouveaux appartements. Lorsque nous avons rencontré l’agent immobilier, sa peau était rouge et tachée, comme la mienne. Mon ami a dit que personne ne voudrait louer un appartement chez quelqu’un qui ressemblait à ça. Quelqu’un qui me ressemblait.

Video Links

En apparence, les rougeurs au visage ne semblent pas être un problème très sérieux. Après tout, ce n’est pas une vraie maladie, n’est-ce pas ? Eh bien en fait, si c’en est une, et c’est une maladie qui peut avoir un effet négatif sur la vie d’une personne.

J’en suis au point où mes performances professionnelles s’en ressentent.

Quand j’étais plus jeune, je ne voulais pas sortir ni voir du monde. Je restais souvent à la maison.

Si ces expériences vous semblent familières, la bonne nouvelle c’est qu’une aide est à portée de main. Expliquez à votre médecin à quel point les rougeurs au visage affectent votre vie quotidienne, ce serale meilleur moyen d’obtenir le traitement dont vous avez besoin.

Alors, pourquoi moi ?

Intro

La plupart du temps, on aime se sentir spécial, mais pas tant que ça lorsqu’on parle de rougeurs au visage. Cela ne vous semblera peut-être pas d’une grande aide, mais il y a une bonne explication scientifique au fait que VOUS soyez atteint par cette maladie.

Les rougeurs au visage peuvent être causées par une maladie appelée rosacée, dont les symptômes physiques spécifiques apparaissent sur la peau de votre visage. Certains « facteurs déclenchants » peuvent provoquer des rougeurs ou les aggraver .Les comprendre est la première étape pour résoudre le problème.

La bonne nouvelle, c’est que lorsque nous savons pourquoi quelque chose se produit, nous sommes mieux équipés (avec l’aide experte de nos professionnels de santé) pour découvrir quoi faire à ce sujet.

Cela vaut donc la peine de prendre du temps pour découvrir ce à quoi vous êtes confronté(e). Si vous souhaitez en savoir plus sur les rougeurs au visage, consultez la vidéo et les liens suivants :

Commençons à parler de ce que les rougeurs au visage NE SONT PAS. Demandez à un adolescent de penser à ses parents en train de s’embrasser ou jetez un œil à un touriste après une journée à la plage et vous remarquerez sans aucun doute des visages très rouges. Mais soyons clairs : ce ne sont pas des exemples de « rougeurs au visage associées à la rosacée ».

Les rougeurs au visage associées à la rosacée sont en fait un problème médical, une maladie inflammatoire chronique de la peau du visage. Son nom officiel est (attention, c’est long à dire) :          

rosacea érythémato-télangiectasique

Il s’agit peut-être d’un nom ancien et long mais ce qu’il vous montre, c’est que les rougeurs au visage sont une véritable maladie, quelque chose que vous et votre médecin doivent prendre au sérieux.

Erythematotelangiectatic Rosacea

Les symptômes de rougeurs au visage peuvent inclure :

  • Rougissement et rougeurs persistantes
  • Vaisseaux sanguins visibles
  • Picotements et sensation de brûlure

Il est important de noter que de nombreuses causes de rougeurs quotidiennes normales (le soleil, les produits cosmétiques, l’exercice physique, etc.) peuvent également aggraver les symptômes de rougeurs au visage. Maîtriser ces « facteurs déclenchants» constitue une part importante du traitement, à suivre avec les conseils médicaux experts d’un dermatologue ou autre professionnel de santé.

En dehors du fait d’être un mot difficile à épeler, la rosacée se définit comme une maladie chronique et inflammatoire de la peau du visage.

Il existe quatre types distincts de rosacée, mais les signes et les symptômes typiques peuvent inclure :

Une tendance à rougir facilement

Boutons sur le visage

Peau du visage sèche, qui tire ou qui démange

Sensation de brûlure ou picotements sur le visage

Rougeur ou peau qui s’épaissit au niveau des joues, du nez, du menton ou du front

Petits vaisseaux sanguins visibles sur le visage

Yeux larmoyants, rougis ou irrités ou paupières gonflées

Cliquez sur les icônes ci-dessous pour en savoir plus sur les quatre types de rosacée :

Type 1

Rougeurs au visage

Rougeurs au visage :

le plus commun des quatre types, affecte plus des ¾ des personnes souffrant de rosacée.

Type 2

Boutons (papules et pustules)

Boutons (papules et pustules) :

ils apparaissent et disparaissent, et incluent la présence de plaques rouges.

Type 3

Épaississement de la peau

Épaississement de la peau :

l’excès de tissu provoque souvent l’élargissement du nez et des nodules dont la surface est irrégulière (lésions ressemblant à des boutons).

Type 4

Watery or bloodshot eyes

Watery or bloodshot eyes,

yeux larmoyants, rougis ou irrités, paupières gonflées, orgelets récurrents.

Vous savez ce que ça fait des rougeurs intenses au visage. Cette démangeaison brûlante qui commence dans votre estomac et monte jusqu’à votre visage ? Les boutons rouges qui semblent surgir de nul part ?

Ce qui se passe à l’extérieur de votre corps semble assez évident. Mais que se passe-t-il à l’intérieur ?

Pour la plupart des gens, avoir des rougeurs au visage après un exercice physique ou un bref moment de gêne est une sensation complètement normale. Le rougissement est causé par l’afflux de sang au visage, transporté là par les vaisseaux sanguins que nous avons tous sous la surface de notre peau.

Pourtant, pour les personnes souffrant de rougeurs au visage associées à la rosacée, cet afflux de sang est plus important. Les vaisseaux sanguins sous la surface de la peau ne fonctionnent pas exactement comme ils le devraient et il en résulte que trop de sang afflue à la surface de la peau. Nous savons ce que cela provoque : plus de rougissement, plus de rougeurs et plus de gêne.

La bonne nouvelle, c’est qu’il existe de nouveaux traitements médicaux conçus pour diminuer le flux sanguin en excès. En agissant sur les vaisseaux sanguins sous la peau, ces médicaments peuvent aider à réguler la circulation et réduire le rougissement qui en résulte. Bien entendu, des traitements comme ceux-ci doivent être prescrit par un dermatologue ou un professionnel de santé. Cliquez ici pour découvrir comment parler à votre médecin des solutions adaptées à votre cas.

Bien que les rougeurs au visage ne soient pas quelque chose qui se produit sans raison, il existe toutefois certains « facteurs déclenchants » qui peuvent aggraver la maladie et rendre la vie plus difficile pour les personnes affectées. Les comprendre est une étape clé pour maîtriser votre maladie et parvenir à mener une vie normale. Cependant, éviter ces facteurs déclenchants est parfois difficile et nécessite de grands sacrifices :

Je suis vraiment accro au chocolat. Maintenant je dois arrêter.

J’évite la viande et les plats épicés autant que possible. Je suis presque végétarien maintenant.

J’ai grandi dans le Sud de la France où nous avons les meilleurs vins. J’aimais beaucoup les vins anciens. Mais plus maintenant.

Am I Not Making It WorseAlors bien sûr, l’idéal serait de trouver une solution qui ne nécessite pas de changements si importants et difficiles affectant votre style de vie. La bonne nouvelle, c’est que les progrès de la science nous offrent de nouveaux traitements innovants contre les rougeurs au visage. 

Que puis-je faire à ce sujet ?

OK, il est temps de s’y mettre. Si vous faites face aux rougeurs au visage depuis un moment déjà, vous connaissez les différentes méthodes pour essayer de gérer votre maladie en comprenant et en évitant ses « facteurs déclenchants». Par exemple, vous faites sans doute attention à éviter certains aliments et certaines boissons, à ne pas abuser de certains cosmétiques ou simplement à éviter le soleil.

Quels sont les facteurs déclenchantsles plus communs ? Passez la souris sur les icônes ci-dessous pour en lire davantage sur un facteur déclenchant spécifique et connaître des astuces pratiques pour le gérer :

Astuce rapide

EXPOSITION AU SOLEIL

Souvent le facteur déclenchant le plus commun.

 

Astuce rapide

TEMPÉRATURE ET CONDITIONS MÉTÉO

Se réchauffer près du feu ou profiter d’un bain chaud peut sembler réconfortant, mais des environnements trop chauds peuvent augmenter le flux sanguin et le rougissement au niveau du visage.

Astuce rapide

ALIMENTATION

Certains aliments peuvent déclencher des crises de rougeurs au visage, en particulier :

  • La nourriture épicée
  • Les plats chauds et copieux
  • Les produits laitiers comme le yaourt et le chocolat
  • Certains agrumes
  • Les aliments à haute teneur en histamine dont certains fromages, l’aubergine, l’épinard, le vinaigre et la sauce soja

Astuce rapide

BOISSONS

C’est un mythe de dire que les rougeurs au visage sont causées par l’abus d’alcool, mais l’alcool et les boissons chaudes peuvent déclencher les rougeurs.

Astuce rapide

COSMÉTIQUES POUR LA PEAU

Les peaux sujettes à la rosacée ont tendance à être sensibles, il faut éviter d’utiliser des produits contenant de l’alcool ou du parfum. Évitez également les fonds de teint épais qui nécessitent de beaucoup frotter pour les retirer.

Astuce rapide

EXERCICE PHYSIQUE

Une activité physique est essentielle pour un mode de vie sain. Néanmoins, des exercices trop intenses peuvent provoquer une surchauffe, ce qui déclenche des rougeurs.

Astuce rapide

ÉMOTIONS

Le simple fait d’éviter gérer les signes visibles de rougeurs au visage peut intensifier les rougissements.

Astuce rapide

PATHOLOGIES

La ménopause, la toux chronique et une tension artérielle élevée peuvent déclencher des rougeurs au visage.

Les facteurs déclenchants sont donc une pièce cruciale du puzzle des rougeurs au visage. Bien les comprendre est l’une des premières étapes pour parvenir à maîtriser les ROUGEURS et VOUS retrouver.

Si vous avez fait quelques recherches en ligne par vous-même, il est probable que vous soyez tombé(e) sur un certain nombre d’autres suggestions pour soigner la rosacée. Mais attention ! Tout ce que vous lisez et entendez n’a pas forcément de base scientifique et ne peut être considéré comme crédible.

De plus, maîtriser les facteurs déclenchants n’est pas la seule façon de gérer les rougeurs au visage. Les progrès récents de la science signifient qu’il existe maintenant de nouveaux traitements efficaces disponibles auprès de votre dermatologue ou de votre professionnel de santé.

Si essayer de gérer vos facteurs déclenchants vous laisse frustré(e) et insatisfait(e), vous n’êtes pas seul(e). Pour beaucoup de personnes souffrant de rougeurs au visage, cette méthode de traitement est au plus une « rustine » et s’avère bien souvent insuffisante.

Mais n’abandonnez pas ! Il existe quelques autres options que vous pourriez envisager :

Traitements médicamenteux

Certains types de médicaments peuvent traiter les rougeurs étendues. Bien sûr, ce type de traitement doit être envisagé lors d’une consultation avec votre dermatologue. Cliquez ici pour obtenir plus d’informations sur les raisons pour lesquelles vous devriez parler à votre professionnel de santé et la manière de le faire.

Laser / luminothérapie

L’utilisation du laser ou de la thérapie par lumière pulsée intense peut parfois réduire les vaisseaux sanguins visibles et les rougeurs de teint sévères. Soyez conscient(e) que ces séances peuvent être coûteuses et qu’il faut en compter un certain nombre (avec des retouches régulières) pour des résultats satisfaisants.

Que faire ensuite ?

Vous avez donc des rougeurs au visage. C’est le cas de nombreuses personnes. Ce n’est pas mérité et ce n’est pas drôle. En fait, certains jours, on dirait que c’est la seule chose que vous pouvez voir lorsque vous vous regardez dans un miroir. Vous avez déjà essayé et testé toute une panoplie de traitements, certains ont fonctionné et d’autres non.

Si vous n’avez toujours pas le sentiment de maîtriser vos rougeurs au visage, la prochaine étape est de rendre visite à votre professionnel de santé. Votre médecin a besoin de savoir à quel point il peut être difficile de vivre avec ce problème chaque jour. Pensez à la manière dont cela affecte vraiment votre joie de vivre et votre épanouissement personnel. Comment cela affecte-t-il votre travail ? Votre famille ? Vos relations ?

Parler à votre médecin n’est pas toujours la chose la plus facile à faire, alors si vous vous inquiétez de savoir comment amorcer la conversation ou quoi dire une fois qu’elle a commencé, consultez les deux sections ci-dessous. Après tout, il y a de bonnes chances que votre médecin ait une solution qui puisse vous aider.

Les émotions fortes que vous ressentiez à propos de vos rougeurs au visage peuvent soudainement sembler un peu bêtes lorsque vous êtes assis(e) calmement dans la salle d’attente.

Mais croyez-nous, cela peut vraiment valoir la peine d’avoir cette conversation avc votre médecin. Pensez aux forts sentiments que vous avez récemment éprouvés par rapport aux rougeurs au visage. Avez-vous été confronté(e) à des situations sociales difficiles ? Ou des incidents au travail ? Maintenant, pensez combien vous vous sentiriez plus à l’aise et plus calme si ces sentiments disparaissaient.

Il est important de savoir que plus vous pouvez fournir d’informations à votre médecin, mieux c’est. Assurez-vous d’expliquer non seulement les aspects émotionnels, mais aussi tous les symptômes physiques que vous avez constatés. Ceci est nécessaire afin d’arriver à un diagnostic correct, car votre médecin a besoin de rassembler toutes les pièces du puzzle causant vos rougeurs au visage.

Vous avez donc enfin trouvé le temps et l’énergie de prendre votre premier rendez-vous chez le médecin. Félicitations ! Vous avez franchi une étape de plus vers la solution qui vous aidera à traiter vos rougeurs au visage. Mais que devriez-vous dire ?

Eh bien, il est tout d’abord important de savoir que plus vous pouvez fournir d’informations à votre médecin, mieux c’est. Assurez-vous d’expliquer non seulement les aspects émotionnels, mais aussi tous les symptômes physiques que vous avez constatés. Ceci est nécessaire afin d’arriver à un diagnostic correct, car votre médecin a besoin de rassembler toutes les pièces du puzzle causant vos rougeurs au visage.

AGIR CONTRE LES ROUGEURS QUESTIONNAIRE

D’autres personnes ont-elles constaté une véritable amélioration ?

Alors, êtes-vous prêt(e) à prendre le contrôle sur vos rougeurs au visage ?

Prêt(e) à arrêter de reporter ce rendez-vous chez votre médecin au lendemain ou au jour d’après ? Nous savons qu’un million d’autres choses à faire peuvent se mettre en travers de votre chemin, vous empêchant de rechercher l’aide nécessaire pour traiter votre maladie. Mais lorsqu’il s’agit d’agir sur les ROUGEURS, vous devez trouver le temps. Prenez soin de vous. Obtenez le traitement que vous méritez.

C’est exactement ce que les patients suivants ont fait. Si vous cliquez sur le lien ci-dessous, vous découvrirez de véritables histoires de réussites. Des personnes qui voient moins de rougeurs et plus d’elles-mêmes. Lisez un peu ce qu’elles ont à dire et commencez à imaginer que vous pouvez vous aussi réduire les rougeurs et VOUS redécouvrir.